Le trouble de consommation d’opioïdes

Le trouble de consommation d’opioïdes est un problème médical. Une personne peut développer un trouble de consommation d’opioïdes à cause d’une augmentation de leur utilisation ou en raison de leur utilisation à long terme. La recherche et l’expérience démontrent que la plupart des gens ont besoin de soutien et de traitement si elles veulent régler leur trouble de consommation d’opioïdes. Un traitement médicamenteux peut aider une personne à se sentir normale et à vivre une vie saine en contrôlant son sevrage et ses envies de consommer.

Le trouble de consommation d’opioïdes est un problème médical. Certaines personnes peuvent développer un trouble de consommation à cause d’une augmentation de leur utilisation d’opioïdes ou en raison de leur utilisation à long terme. Il est important de noter qu’un trouble de consommation d’opioïdes peut survenir sans qu’il y ait eu une mauvaise utilisation du médicament. Même lorsqu’une personne utilise les opioïdes de manière appropriée, en respectant la posologie, elle court un risque de développer une dépendance.

Les opioïdes sont des dépresseurs du système nerveux central. Ils peuvent être pris pour réduire la douleur, mais ils peuvent aussi provoquer une relaxation ou procurer un état d’euphorie. Les opioïdes peuvent être obtenus par ordonnance ou par voie illégale. On compte parmi les opioïdes le fentanyl, l’oxycodone, l’OxyNEO, l’hydrocodone, la morphine, l’héroïne, la méthadone et le Percocet.

Une personne ayant un trouble de consommation d’opioïdes peut présenter des symptômes associés au sevrage et au manque, et avoir de la difficulté à cesser leur utilisation même si elle le veut. Le trouble de consommation d’opioïdes n’a rien à voir avec le caractère, la volonté ou la moralité d’une personne, et il n’a aucun lien avec son type de personnalité.

Lorsque des substances pouvant entraîner une dépendance, comme les opioïdes, sont prises en excès, elles activent le système de récompense du cerveau. La libération accrue et durable de dopamine dans le cerveau rappelle le plaisir de l’activité et incite à en consommer à nouveau. Le cerveau dit à la personne que l’utilisation d’opioïdes est plus importante encore que ses activités de survie, ce qui fait qu’il lui est très difficile de « simplement arrêter ».

Les gens qui ont un trouble de consommation d’opioïdes se distinguent habituellement par les quatre caractéristiques suivantes :

  • Ils ne peuvent pas maîtriser leur consommation d’opioïdes.
  • Ils continuent à consommer des opioïdes même si cela leur nuit.
  • Ils passent beaucoup de temps à se procurer des opioïdes, à les utiliser et à se remettre de leur consommation.
  • Ils éprouvent une forte envie de consommer des opioïdes.

Quand on prend des doses élevées d’opioïdes tous les jours pendant plusieurs semaines et plus, le système nerveux se modifie afin de résister à la somnolence qu’ils provoquent. C’est ce qu’on appelle le développement d’une tolérance. Les gens qui utilisent des opioïdes tous les jours sont souvent capables de fonctionner normalement, même après en avoir pris une quantité qui serait fatale pour une personne qui ne prend pas d’opioïdes.

Lorsqu’elles réduisent ou cessent leur consommation de drogue, les personnes dépendantes ressentent souvent des douleurs et d’autres symptômes désagréables. Le sevrage est généralement au plus fort deux ou trois jours après la dernière consommation, bien que les symptômes puissent persister pendant des semaines ou des mois.

Les symptômes physiques du sevrage ressemblent à ceux d’une très vilaine grippe : douleurs musculaires, nausées et vomissements, crampes, frissons, sueurs, bâillements et chair de poule. De plus, les gens ressentent souvent des symptômes psychologiques par exemple de l’insomnie grave, de l’anxiété, de la fatigue et des fortes envies de de consommer. Ces symptômes psychologiques sont généralement beaucoup plus désagréables que les symptômes physiques.

Votre fournisseur de soins de santé et vous devriez discuter du traitement ou de la combinaison de traitements qui seraient bénéfiques pour votre rétablissement.

Médicaments
L’option de prendre des médicaments, dans le cadre de ce qu’on appelle un traitement par agonistes opioïdes, pourrait être offerte à une personne qui éprouve des symptômes de sevrage lorsqu’elle cesse de consommer des opioïdes. La suboxone (buprénorphine/naloxone) et la méthadone sont toutes deux des médicaments à action lente et de longue durée qui, à la bonne dose, préviennent les symptômes de sevrage et les envies de consommer pendant une période de 24 heures sans provoquer d’intoxication. En prévenant ces symptômes, ces médicaments permettent aux gens de « se sentir normaux » et de se concentrer sur les choses importantes de la vie.

Counseling et autres services de soutien
Les services de soutien peuvent constituer une partie importante du traitement pour de nombreuses personnes. Le counseling peut aborder des sujets comme l’éducation en matière de dépendance, la réduction des risques, les choix de vie sains, la capacité d’adaptation, la thérapie cognitivo-comportementale et le soutien par les pairs. Des liens vers des groupes de soutien, des programmes de santé mentale en ligne, des services d’emploi, et des services de soutien au logement, au revenu et à la famille peuvent également être utiles aux personnes et aux familles qui sont touchées par le trouble de consommation d’opioïdes.

Opioid Treatment Centres

These Centres are part of the new provincial Hub and Spoke model that is being implemented to provide rapid access to opioid dependence treatment throughout the province.

Referral is not needed. Please call a Centre directly or discuss your opioid concern with a healthcare provider:

St. John’s
Building 532, 80 Charter Avenue (Pleasantville)
Please call us at (709) 752-4478

Gander
50 Memorial Drive East
Please call us at (709) 256-1356

Corner Brook
35 Boones Road
Please call us at (709) 634-4506

Stephenville
127 Montana Drive
Please call us at (709) 643-8740

Happy Valley-Goose Bay
Please call us at (709) 897-2344

Family Physicians and Nurse Practitioners
Many physicians and nurse practitioners can prescribe medication-assisted treatment (Suboxone or methadone), and they are located throughout the province. Counsellors are also available. Feel free to discuss any opioid-related concerns with your healthcare provider.

  • If you do not have a physician or healthcare provider, please call 811 and a HealthLine nurse will give you with contact information for your area.

Take Home Naloxone Kits

  • Call 911 right away if you think that someone is having an overdose.

Naloxone is a temporary medication that can save a life in the event of a fentanyl or other opioid overdose. Naloxone Kits and instruction are free.

Get a Kit
If you are at risk of an opioid overdose or you might witness an overdose, please find a Naloxone Kit near you:

  • Call 811 and a Healthline nurse will provide you with a contact number and location.
  • Click on the MAP of Distribution Sites.
  • Click here for a list: http://www.health.gov.nl.ca/health/naloxonekits/

To learn more:

Opioid Overdose and Naloxone, Information Sheet (pdf, 2018)
Opioid Overdose – Prevent, Signs, Respond, Information Sheet (pdf, 2018)