Anxiété

L’anxiété est une réaction normale qu’ont beaucoup de gens.

Un diagnostic de trouble anxieux est posé quand la réaction est forte et qu’elle perturbe significativement la vie de la personne. Cette section examine les formes que prennent les troubles anxieux et les problèmes d’anxiété, et indique où trouver de l’aide.

L’anxiété est un sentiment d’inquiétude, de crainte ou d’appréhension. Tout le monde éprouve de l’anxiété. Typiquement, on ressent de l’anxiété dans les situations dangereuses ou avant certaines activités comme une prise de parole en public ou une entrevue. L’anxiété peut contribuer à assurer la sécurité, motiver et pousser à mieux se préparer.

Une anxiété persistante, accablante et qui semble incontrôlable peut être un trouble anxieux, par exemple un trouble d’anxiété généralisée, un trouble d’anxiété sociale, un trouble panique, etc. L’anxiété affecte nos pensées, nos sentiments et nos actions. Elle devient problématique quand elle a des répercussions négatives sur les activités du quotidien (travail, soins personnels, vie sociale, etc.).

L’anxiété limite-t-elle votre participation à la vie? Évitez-vous des situations du quotidien? Ressentez-vous de l’inquiétude ou de la tension la plupart du temps? Avez-vous des palpitations, la poitrine serrée, le souffle court, des papillons dans le ventre, des vertiges? Ressentez-vous de la fatigue? Vous arrive-t-il souvent de penser : « je n’en suis pas capable », « j’ai du mal à respirer », « je vais mourir », « je me sens piégé », etc.? Éprouvez-vous de la crainte? Vous sentez-vous craintif, sur le qui-vive, mal à l’aise, comme si vous perdiez le contrôle? Ces signes indiquent que vous souffrez peut-être d’anxiété.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a de l’espoir et que vous pouvez trouver de l’aide. Essayez certaines des suggestions suivantes :

  • Parler à un membre de votre famille ou à un ami en qui vous pouvez avoir confiance
  • Parler à un conseiller
  • Parler à un médecin
  • Se joindre à un groupe local de soutien par les pairs
  • Aller se promener
  • Trouver des moyens de se détendre (respiration profonde, représentation mentale, etc.)
  • Prêter attention à ce qui vous entoure
  • Méditer
  • Tenir un journal intime
  • Faire ce que vous aimez
  • Réduire votre consommation de caféine et d’alcool
  • Apprendre à mieux gérer votre temps
  • Consulter la section « Inspiration » de cette application

La thérapie cognitivo-comportementale est un processus qui nous apprend à remettre en question nos pensées et à changer un comportement indésirable. Nos pensées, nos sentiments et nos actions sont liés; ils s’influencent réciproquement. Voici un exemple de remise en question de ses pensées : Scénario : Pensée au sujet d’une entrevue d’embauche -> « Je n’ai aucun talent pour les entrevues. Je n’aurai pas le poste. » Sentiment -> Anxiété, crainte, nervosité, papillons dans le ventre, palpitations. Action -> Annuler l’entrevue. Une façon de penser plus positive pourrait être : Pensée -> « Je me débrouillerai. J’ai fait des efforts pour me préparer à cette entrevue et j’ai décroché des emplois dans le passé. » Sentiment -> Plus de détente et de confiance. Action -> Faire son entrevue.