Dépression

Tout le monde a des hauts et des bas, mais se sentir mal ou triste pendant de longues périodes peut être un signe de dépression.

La dépression peut donner le sentiment qu’il n’y a pas d’espoir et qu’on n’a aucun contrôle, mais il est possible d’agir pour se sentir mieux. Cette section parle de ce qu’est la dépression, de ses signes et symptômes, ainsi que des options de traitement et de soutien qui existent.

Dans la vie, il est normal d’avoir de temps à autre un moment de déprime (ou une baisse d’humeur), mais la dépression est bien plus qu’un coup de blues passager. La dépression est une maladie mentale qui affecte l’humeur. L’humeur se répercute sur l’image qu’on a de soi, sur le rapport aux autres et sur les interactions avec le monde autour de soi. La dépression ne se limite pas à une « mauvaise journée ». Non traitée, elle peut durer longtemps.

Les symptômes de la dépression peuvent inclure des sentiments fréquents de tristesse, d’inutilité, d’apathie, de colère et d’anxiété. On peut ressentir un désespoir constant, de l’impuissance, manquer d’énergie et ne plus s’intéresser aux choses auxquelles on prenait plaisir. Enfin, il arrive que l’on ait du mal à se concentrer, à prendre des décisions ou à apprendre de nouvelles choses, ou que les habitudes alimentaires et de sommeil changent. L’Association canadienne pour la santé mentale souligne que l’âge et le sexe peuvent aussi avoir un effet considérable sur la façon dont la dépression est vécue. Ainsi, les changements d’humeur durables que connaissent les jeunes et les personnes âgées sont parfois considérés à tort comme faisant partie d’une croissance ou d’un vieillissement normal. Par ailleurs, les hommes ressentent souvent de l’irritabilité et de la colère plutôt que de la tristesse, ce qui rend leur dépression moins visible. Enfin, si beaucoup de nouvelles mères sont touchées à divers degrés par le baby blues, la dépression post-partum est une dépression plus persistante et plus grave déclenchée en partie par des changements hormonaux associés au fait d’avoir un enfant. Elle apparaît en général peu après l’accouchement. Cependant, toute dépression survenant dans les six mois qui suivent la naissance peut être une dépression post-partum. Si vous ou une autre personne avez les symptômes ci-dessus et que vous craignez qu’il s’agisse d’une dépression, consultez immédiatement un fournisseur de soins de santé. Consultez la page Trouver de l’aide de cette application pour une liste des services dans votre région.

Comme les symptômes de la dépression, les moyens pour se sentir mieux sont différents d’une personne à l’autre. Les méthodes qui vous permettent de vous rétablir peuvent ne pas être efficaces pour quelqu’un d’autre. Dans beaucoup de cas, la meilleure approche combine un traitement proposé par des professionnels, des changements du mode de vie et du soutien social et par les pairs.

Demander de l’aide

La clé du rétablissement est de faire le premier pas et de demander de l’aide. L’isolement peut alimenter la dépression. Restez en contact avec les autres! Parlez de ce que vous ressentez à votre fournisseur de soins de santé ainsi qu’à votre famille, à vos amis et à des groupes de soutien par les pairs.

Recevoir l’aide de professionnels et un traitement

Il existe de nombreux traitements efficaces contre la dépression (médicaments, counseling, etc.). En connaissant les options qui s’offrent à vous, vous pourrez décider quelles mesures ont le plus de chances d’être efficaces dans votre cas particulier.

Faire des choix de vie sains

Votre bien-être physique et votre bien-être mental ne font qu’un. Avoir une bonne alimentation, bouger, se reposer suffisamment, gérer le stress, se consacrer à ses intérêts spéciaux et établir des rapports d’entraide contribue au bien-être tant physique que mental.